• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

Pourquoi les histoires de vampires rendent les adolescentes accrocs ?

halloween_teethNous observons que les histoires de vampires ont le vent en poupe, et ces récits fascinent particulièrement les adolescentes. Mais pourquoi ?

Aujourd’hui ces récits que nous avons dans la littérature et le cinéma moderne est le résultat d’une recette revisitée et différente de celle du XXème siècle (juste quelques ingrédients ont été ajoutés).

Un vampire est la forme humaine mâle d’un incube (le succube est la version féminine) et qui se sert d’une gorgée de sang quand le cœur lui en dit. L’incube est un démon mâle qui est censé prendre corps pour abuser sexuellement d’une femme endormie. Voici le lien Wikipedia pour la définition de l’incube.

Ceci met en exergue la dualité entre le sang et le sexe. A cela je rajoute le fait que la vision moderne du vampire est un jeune et bel homme (le petit ingrédient récemment ajouté), et nous obtenons le cocktail détonnant dont nous entendons tant parler.


halloween-bat

Pour rentrer plus en détail dans ce phénomène de mode des vampires, voici les éléments de la recette que j’ai décortiquée pour vous.

Tout d’abord la recette classique :

  • Histoire d’amour impossible entre :
    • Un démon et une humaine
    • Un mort et une vivante
    • Un être qui a besoin du soleil et l’autre qui le fuit
    • Un vampire qui ne fait que jouer avec sa proie, tel le ferait un chat
  •  Analogie entre le vampire qui est comme un nouveau-né :
    • Le sang soulage et délivre un vampire de la soif, tout comme le biberon/lait maternel délivre un bébé de la faim
  • Dualité
    • Redouté et désiré
    • Mélange de plaisir et de douleur
    • L’un est immortel, l’autre n’est qu’éphémère
    • Abus de son corps par autrui, celui-ci est à la fois repoussé et désiré
    • De l’homme et de l’animal, à l’instinct sexuel
  • Tabou de la liberté sexuelle de la femme
  • Érotisme de la morsure, tel un baiser dans le cou, ou dans d’autres zones tout aussi érogènes
  • Les humains sont fascinés / subjugués
  • A un pouvoir de contrôle sur les humains
  • Est une fuite de la réalité trop monotone, insatisfaisante sexuellement ou sous d’autres aspects
  • Abu sexuelle d’une femme dans la nuit. Au réveil elle ne sait plus si c’était un rêve ou la réalité
  • Romantisme noir
  • Les vampires issus de famille noble (monde différent de la majorité des humains), renvoie une image d’éducateur, de mentor et d’initiateur
  • Représente l´ensemble des angoisses et des désirs plus ou moins refoulés que nous pouvons éprouver à l´égard de la sexualité
  • Cocktail désir, plaisir et danger
  • Soumission au plaisir qui nous amène on ne sait où, mais si bon à suivre
  • Le vampire et sa compagne (temporaire ou non) sont des êtres voués à la séduction libertine
  • Hiérarchie au sein des vampires, pour limiter le chaos

 

Pour illustrer ici l’exemple d’un vampire à l’ancienne mode.

 Dracula le film – DVD

Dracula

(pour plus de détail sur l’histoire il suffit de cliquer)

 

La recette moderne qui sied à ravir aux adolescentes concernant les vampires

(et replonge les adultes dans cette période passée de leur existence) :

  • Beauté troublante et fascinante du vampire
  • Jeunesse éternelle (tout comme l’adolescent croit l’être)
  • Dualité entre le vampire éternel et sa bien-aimée vouée à mourir de vieillesse
  • Envie de sang, de sexe, ou des deux
  • Impulsivité dû aux envies / émotions / hormones (tout comme l’adolescent qui baigne dans un bouillon d’hormones)
  • N’a pas encore trouvé les limites suite à sa renaissance sous forme de vampire, tout comme durant l’adolescence
  • Vampire sauveur, chevalier servant et protecteur
  • Ambigüité dû à un vampire qui ne tue pas d’humain pour boire du sang, et qui protège les humains des autres vampires qui n’ont pas d’état d’âme (ou du moins la bien aimée)
  • Relation non conventionnelle, amour impossible, un pas en avant, un pas en arrière, etc. (des deux côté et chacun son tour)
  • Vivre la nuit, comme l’horloge biologique le dicte aux adolescents
  • Erotisme principalement dans le suggestif
  • Recherche de l’interdit
  • Aristocratie vampirique, hiérarchie, respect des ainés, des puissants, pour redonner des valeurs au sein de tout ce chaos de pulsions (analogie avec les parents)

 

Pour illustrer ici l’exemple de Bella et Edward

 Saga Twilight – Tome 1 – Fascination

Fascination Livre

(pour plus de détail sur l’histoire il suffit de cliquer)

 

Quelques ingrédients dans la recette psychanalytique

(donc beaucoup plus analytique et moins aisés à comprendre aux non-initiés) :

  • Angoisse du viol
  • Pénétration des canines, telle la pénétration phallique
  • L’effusion de sang lors de la morsure fait penser au dépucelage, qui ici peut être multiple
  • La dent provoque une douleur qui s´apparente à celle de la défloraison et qui est immédiatement suivie par une sensation de plaisir intense analogue à l´orgasme
  • Freud appelle l’extase de l’acte sexuel, la « petite mort ». L’instinct sexuel et l’instinct de mort sont intimement liés. Le vampire est lui au croisement de ces deux instincts, et incarne ce qui nous touche au plus profond de nous : la peur de la mort, le désir sexuel et d’immortalité.
  • Si la perte de la virginité est belle et bien associée à la mort, elle est donc souhaitée comme bien suprême et terrifiante car irréversible
  • Éléments Œdipien, combinant plusieurs fantasmes originaires dans un processus de symbolisation :
    • Oralité (sadique à travers la morsure)
    • Analité de rétention (ici représenté par le fluide vital : le sang)
    • Complexe de castration (par les pieux par exemple), qui accompagne la triangulation de la relation enfant-mère-père
  • Le pieu assené en plein cœur, qui terrasse le vampire peut être assimilé à un substitut phallique qui représenterait la castration  faites par autrui (la castration est une étape de la résolution du complexe d’Œdipe)

Halloween_H_9

Épilogue :

Pour résumer, les livres et films de vampires (basé sur définition incube) existent depuis toujours, en revanche un coup de jeune a été donné et permet aux adolescents de s’identifier aux personnages. Ceci en décrivant des traits qui leurs ressemblent, d’autres qu’ils voudraient avoir, sans oublier de saupoudrer cette recette de quelques sensations fortes et de l’interdit pour obtenir du frisson (voir allocine vampire diaries & allocine true blood).

 

J’espère que cet article vous a plu n’hésitez pas à réagir ci-dessous.

Au plaisir de lire vos commentaires.

N’hésitez pas à partager sur Facebook ou autre réseau social 😉

 

Voici d’autres exemple de DVD qui illustrent mes propos ( affilié vers le site marchand amazon.fr) :

Vampire Diaries – Saison 1 – DVD

Vampire Diaries - DVD

Lien allocine vampire diaries

Je suis sûr que beaucoup d’entre vous connaissent des sites de streaming pour vampire diarie, pour ma part je n’en citerai pas.

True Blood – L’intégrale de la Saison 1 – DVD

True blood DVD

Lien allocine true blood

Share Button
Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    c’est vrai que ce type des choses attire mon fils ado….pourriez vous signaler un livre ou psy qui nous signale : a quel niveau est-il normale cette attirance? comment la controller chez les ado?
    Vous n’êtes pas psy mais je trouve très lucides vos conclusions…Merci & Encouragements pour continuer!
    ( juste une petite suggestion:mettez une point d’humour & souriez 🙂 ainsi les messages seront mieux)
    je pense vous avez des avis complementaires:
    https://www.youtube.com/user/liloumacefr

    • Bonjour,
      Merci pour le retour et le lien vers la chaîne de Lilou.
      Durant mes lectures je ne suis pas tombé sur des livres parlant de canaliser cette fascination. J’aurais tendance à dire que tous les adolescents ont une ou plusieurs passions dévorantes. Pour certains c’est les livres, d’autres le cinéma, les filles, l’alcool, les soirées entre amis, le skateboard, le sport, etc. A chacun sa version de l’adolescence.
      Il me semble que l’adolescence est une période très axée sur les addictions (hormones en ébullition obligent), puis en grandissant ces dépendances se calment (en général car il y a toujours des exceptions).
      Après peut-être que votre fils est en recherche de stimulations intellectuelles, émotionnelles, imaginaires, etc. Si c’est le cas en lui trouvant un autre passe-temps qui répondrait à ses besoins du moment, ceci permettrait de contrebalancer et temporiser cette attirance. Voilà une piste à laquelle j’ai pensée.

      Certes, pour ma part la caméra m’impressionne plus qu’une salle remplie de monde (question d’habitude). Je me sens un peu seul et suis moins taquin et souriant 🙂 il faut que je forge encore pour m’améliorer face à cet objectif froid et inexpressif. Mais merci du retour je garde ceci dans un coin de tête.

      Bonne journée et de bonnes fêtes.

  2. Ping :Le désir au fil des années - NousComprendre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 11-03-2015.