• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

Souvenez-vous de vos mauvaises notes ? (Le conditionnement opérant)

conditionnement opérant, bonne note, mauvaise noteAprès le conditionnement de Pavlov (première partie de ma série de trois articles), voici le conditionnement opérant.

Pour que vous compreniez tout de suite de quoi nous allons parler aujourd’hui, utilisons un exemple de votre enfance qui sera parlant pour tous. Souvenez-vous quand vous étiez à l’école. Comment est-ce que vos parents réagissaient quand vous rameniez de mauvaises notes à la maison ? Est-ce que vos parents vous punissaient pour les mauvaises notes ou plutôt vous encourageaient quand vous aviez de bonnes notes ? Cet exemple doit tous vous avoir replongés en enfance, mais rassurez vous il n’y auras pas d’interrogation 🙂 .

A présent que vous vous êtes remémorés ces moments-là, sachez que c’est cela le conditionnement opérant.

 

Définition du conditionnement opérant

Pour donner une définition au conditionnement opérant, en voici une simple à comprendre. Le conditionnement opérant est le fait de prendre des actions pour encourager à avoir un comportement ou dissuader d’avoir ce comportement.

Bien sûr le conditionnement opérant est applicable tant sur nos amis les bêtes, que sur nous les humains. C’est d’ailleurs un des grands fondements de l’éducation que nous avons tous reçue.

 

definition conditionnement opérant

 

Allons plus dans le détail du conditionnement opérant

Je reprends mon fil conducteur des notes à l’école. En général les parents ont deux façons de réagir. La première est de punir en cas de mauvaises notes et de ne rien faire en cas de bonne. La seconde façon de faire (qui est celle que je favorise) est de récompenser une bonne note, et de ne rien faire en cas de mauvaise note (dans ce dernier cas, personnellement j’essaie de comprendre le pourquoi de la bonne mais surtout de la mauvaise note, afin d’aider à faire mieux la prochaine fois, mais je commence à être hors sujet par rapport à notre propos d’aujourd’hui, je n’approfondis donc pas plus cette divergence).

 

Voici un tableau qui résume les cas de conditionnement opérant (tels que décrits dans la littérature psychologique)

Présence d’action (récompense ou punition). Les termes « positif » ou « positive » sont utilisés car on ajoute/fait une action suite au comportement Absence d’action (aucune récompense ou aucune récompense). Les termes « négatif » ou « négative » sont utilisés car on ne fait pas d’action suite au comportement (en opposition à  la colonne précédente).
Comment inciter un comportement (terme technique : conséquence appétitive en gros donner une récompense) Je veux que tu fasses cela donc je t’encourage par une récompense (terme technique : renforcement positif) Je ne veux pas que tu refasses cela donc pas de récompense (terme technique : punition négative)
Comment dissuader d’un comportement (terme technique : conséquence aversive en gros donner une punition) Je ne veux pas que tu fasses cela donc je t’en décourage par une punition (terme technique : punition positive) Je veux que tu refasses cela donc je t’encourage en ne te donnant pas de punition en opposition à la colonne précédente (terme technique : renforcement négatif)

 

Résumé du tableau : Tout cela pour dire que face à un comportement, soit on fait le choix de récompenser et donc d’inciter le bon comportement (conséquence appétitive), soit on fait le choix de punir le mauvais comportement et donc de dissuader (conséquence aversive).

Ce que je trouve intéressant est que je n’ai pas trouvé de situation hybride dans le sens ou si le comportement convient on récompense et s’il ne convient pas on punit.

 

le chien de pavlov, conditionnement, conditionnement classique, chien de pavlov, pavlov chien, chien pavlov, 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories en psychologie, psychologie masculine, psychologie féminine comment comprendre les femmes

 

Si vous avez suivi la nuance par rapport à mon article précédent sur le comportement de Pavlov, pour Pavlov on fait systématiquement la même action. Alors qu’ici on fait l’action A ou B en fonction du comportement.

 

Si je prends l’exemple d’une entreprise, on peut récompenser (renforcement positif) de différentes façons (en fonction du levier que l’on veut utiliser) :

  • Augmenter le salaire
  • Donner une prime
  • Donner une promotion
  • Donner des responsabilités
  • Donner des jours de congés
  • Donner des cadeaux
  • Donner une formation
  • Etc.

 

Pour moi, un bon chef / manager / patron, doit identifier pour chaque personne ce qui va le motiver et qui l’intéresse (trouver le bon levier de motivation car nous avons des motivations qui peuvent être différentes). Pour parler de deux exemples, certaines personnes fuient les responsabilités alors que d’autres en veulent plus, pour d’autres le salaire n’est pas la première priorité (je ne dis pas que ce n’est pas important, mais parfois ce n’est pas le plus important) alors que certains ne sont motivés que par cela, etc.

 

Dans ma carrière j’ai eu à gérer deux personnes qui étaient critiquées par les autres collègues de boulot et cataloguées comme bons à rien. Alors qu’une fois que j’ai trouvé les leviers adéquats, ils travaillaient super bien et prenaient des initiatives. Le premier voulait juste que sa journée soit bien organisée dès le matin, pour qu’il aille rejoindre sa femme et ses enfants le soir à 18H précise. Le deuxième lui voulait deux choses : qu’on lui donne la liste des priorités dans les tâches de la journée (si tout ne pouvait se faire le jour même), et qu’il puisse partir à 17H pour éviter les bouchons. Une fois qu’ils avaient tous deux ce qu’ils voulaient, ils bossaient super bien, de manière très professionnelle. Simple non ? 🙂

 

Reprenons l’exemple d’une entreprise, on peut punir (punition positive) de différentes façons (mais c’est très rarement mon choix) :

  • Retenu sur salaire
  • Refuser certains congés
  • Refuser une formation
  • Donner un blâme
  • Faire un reproche en privé
  • Faire un reproche en public
  • Licencier
  • Etc.

Conditionnement opérant

A présent parlons de la fréquence du conditionnement opérant et sa conséquence

  • Systématique : Si l’action de récompense ou de punition est systématique, l’habitude souhaitée est acquise plus rapidement, mais disparaît aussi plus rapidement quand on arrête de récompenser ou punir.
  • Intermittent : Si l’action de récompense ou de punition n’est pas systématique, l’habitude souhaitée est acquise plus lentement, mais disparait aussi plus lentement quand on arrête de récompenser ou punir.
  • Extinction du comportement par pause des récompenses / punitions : Comme vous l’avez compris, dans ce cas-là le comportement souhaité disparaît au bout d’un moment et cette durée dépend de la fréquence de stimulation (cf. les deux points précédents).
  • Récupération spontanée : Il est possible après un arrêt du comportement souhaité, qu’il réapparaisse spontanément sans aucune stimulation (action pour récompenser ou punir).

 

 

Epilogue

Retenez que le conditionnement opérant se résume à récompenser, punir ou ne rien faire face à un comportement, afin de réduire ou renforcer le comportement en question. Pour mieux l’ancrer, il faut jouer sur la durée et la fréquence de la réponse au comportement.

Ici s’achève mon second volet du conditionnement opérant (ici se trouve le premier sur le conditionnement classique ou condtionnement de Pavlov) pour jeter les bases de mon prochain article (qui sera le troisième et dernier de la série des articles sur le conditionnement), et qui parlera du conditionnement par l’éducation, la société, le marketing, etc.

 

Dîtes moi en commentaire comment vos parents géraient vos mauvaises notes, et partagez l’article sur les réseaux sociaux.

A bientôt,

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 20-04-2015.