• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

Les pervers narcissiques 2/3 – Comment s’en débarrasser (Vidéo)

Pervers narcissiqueLe pervers narcissique est une personne (autant chez les hommes que chez les femmes) qui trompe son monde, manipule et détruit psychologiquement sa victime (et parfois aussi physiquement), et cela beaucoup en couple car c’est une relation qui dure plus longtemps. Afin de se protéger, pour s’en sortir il faut savoir comment s’en débarrasser. Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, regardez d’abord ma première vidéo sur les pervers narcissique, comment les reconnaître.

Plus d’explications en vidéo ci-dessous.

 

Dans cette vidéo je vous parle des pervers narcissiques et comment s’en débarrasser :

  • Les pervers narcissiques – Comment s’en débarrasser
  • Mon histoire
  • Cassons un pré jugé
  • Comment choisit-il sa victime
  • Les gains qu’il en retire
  • Le cycle infernal
  • Son fonctionnement interne
  • L’origine
  • Comment s’en débarrasser ?
  • Conclusion

 

Je vous mets après la vidéo le contenu des diapositives. Mais regardez la vidéo car des éléments supplémentaires et complémentaires sont donnés à l’oral .

Attention : ne vous fiez pas à l’image ci-dessous, elle n’est pas forcément la bonne, mais la vidéo est la bonne.

 

 

Les pervers narcissiques – comment s’en débarrasser

  • La dernière fois j’ai expliqué comment reconnaître les pervers narcissiques et quels sont les effets qu’il ont sur sa victime
  • Aujourd’hui discutons de :
    • Comment choisit-il sa victime ?
    • Les gains qu’il en retire
    • Pourquoi agit-il ainsi ?
    • Comment s’en débarrasser ?

 

Mon histoire

  • Relation passée
  • Menace vite identifiée (par chance)
  • Menace vite expédiée (dans cette vidéo)

 

Cassons un pré jugé

  • PN terme à la mode, utilisé à tort
  • Il y a autant de pervers narcissiques chez les hommes que chez les femmes
  • Qu’il y ait plus d’hommes c’est un a priori faux
  • Une personne a des comportements pervers narcissiques, donc elle n’est pas en permanence comme cela

 

Comment choisit-il sa victime ?

  • Pourquoi cette victime ?
    • Une personne qu’il admire
    • Cherche personne avec manque de confiance en elle (ou du moins une brèche où s’engouffrer)

 

Les gains qu’il en retire

  • A la base le pervers narcissique ne se sent pas bien dans sa peau
  • Il se nourrit du mal qu’il fait à sa victime
  • Plus il rend male sa victime et plus lui ira bien, sorte de vase communicant du bien/mal être

 

Le cycle infernal

  • Le PN a peur de l’abandon, il va donc dévaloriser sa victime pour se dire que s’il la perd, ce n’est pas grave car elle est de faible valeur
  • Le PN navigue entre déni et colère :
    • Déni lorsqu’il dévalorise sa victime
    • Déni de ses propres défauts
    • Colère lors d’expulsions de mauvaises images de lui-même (qu’il ne conçoit pas le concernant) vers sa victime
  • S’il perd sa victime, plus personne à tenir comme responsable de ses mauvais côtés hormis lui. Il doit donc garder sa ou une victime.

 

Son fonctionnement interne

  • A des envies des pulsions à assouvir rapidement (n’a pas appris à différer ses désirs)
  • Il ne se remet pas en cause, il est dans le déni (refus de la réalité), mentalement il ne peut pas se mettre en faute, c’est donc la faute de quelqu’un d’autre
  • Ne conçoit pas d’avoir des défauts, il considère alors que ce sont les autres qui ont ces défauts (notamment sa / ses victimes)
  • PN faible estime de lui paradoxalement donne haute estime de lui, pour lequel il surjoue son rôle
  • Le PN ignore les désirs et la subjectivité de l’autre, mais considère pleinement les siens
  • Il est resté à l‘âge où les enfants cassent les jouets pour vérifier leur toute-puissance sur les objets. Adulte il a étendu cela à détruire les gens
  • Le PN projette dans l’autre ses travers / valeurs et s’en sert d’excuse pour attaquer l’autre / prétexte à son comportement. La victime devient un miroir.
  • Le PN et la victime échangent de place (passage de l’autre côté du miroir). Quand l’un va mal l’autre va bien, et inversement.

 

L’origine

  • Il n’a pas eu la castration oedipienne durant l’enfance (résolution du complexe d’Oeudipe : apprendre à parfois renoncer à ses désirs), et se croit tout-puissant sur les objets, et maintenant sur les gens
  • Ne supporte pas d’attendre ce dont il a envie
  • Fut un enfant sans limites ou aux limites trop écrasantes avec des difficultés à se structurer

 

 

Comment s’en débarrasser ?

  • Ne pas rentrer dans le jeu de la justification
  • Lui demander qui est-il pour nous juger ainsi
  • L’idéal est de rompre tous contacts avec lui
  • Passer par les étapes du deuil pour passer à autre chose : déni, colère, dépression, acceptation et enfin reconstruction
  • Pour accélérer deuil, possible de s’imposer une durée de deuil et un rituel de deuil
  • En révélant sa faille narcissique en public, le PN risque qu’il s’autodétruise

 

Conclusion

  • Il se nourrit de vos bons côtés et vous remplit de son mal-être
  • Important de l’identifier tôt
  • Puis s’en débarrasser ou de partir en coupant les ponts et de ne plus rentrer dans son jeu

 

Les références :

Voici le lien sur ma première vidéo (1ère partie) concernant le pervers narcissique.

Si vous avez aimé le contenu de cet article et que vous voulez aller plus loin, voici un lien vers le livre sur les pervers narcissiques dont je me suis inspiré ( affilié vers le site marchand amazon.fr) :

Les pervers narcissiques : Qui sont-ils, comment fonctionnent-ils, comment leur échapper ? de Jean-Charles Bouchoux

Les pervers narcissiques : Qui sont-ils, comment fonctionnent-ils, comment leur échapper ?

 

Dites-moi dans les commentaires combien se sont fait prendre dans les filets de pervers narcissiques.

Partagez sur les réseaux sociaux.

A bientôt,

Je rappelle regardez la vidéo car des éléments supplémentaires et complémentaires sont donnés à l’oral.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

12 Commentaires

  1. Faut-il couper totalement les ponts avec un PN si celui-ci est notre père? Je suis toujours déprimée lorsque je vois mon père. Faut-il ne plus du tout donner signe de vie? Si oui que faire lorsque c’est lui qui me contact? Merci à vous pour vos vidéos et merci d’avance pour votre réponse éventuelle.

    • Bonjour,
      je ne suis pas psychologue. Mais quand il s’agit de la famille c’est très compliqué car on ne peut pas toujours couper les ponts. Une chose est certaine c’est qu’il faut prendre de la distance. En étant étudiant c’est peut-être aller étudier dans une autre ville, en étant sous le même toit trouver un travail pour pouvoir louer un logement, si on est dans la même ville peut-être changer de ville, lors d’un appel peut-être être moins réactif pour décrocher ou mettre plus de temps à rappeler, dans une discussion où le suspecté PN manipule ou va manipuler couper court à la conversation ou changer de sujet, etc.
      Attention s’il sent qu’on lui échappe il va être plus insistant, plus présent, plus gentil. S’il fait cela c’est bon signe, on est sur la bonne voie et surtout il faut continuer.
      Après il faut surtout lui faire comprendre qu’il n’a plus d’emprise sur nous et ne pas le laisser nous manipuler / critiquer. S’il nous accuse ou nous reproche des choses, il faut le remettre en place du genre « qui es tu pour me juger », « qui es tu pour me dire cela ? », etc.
      Je dirais que chaque cas est unique, donc difficile de donner une recette miracle valable pour tous.

      Courage

  2. Bonjour,

    J’ai piège mon manipulateur narcissique sur un réseau sociaux pour connaître ses sentiments sur moi car j’avais un doute sur ce qu’il était et j’étais fatigué de ce chaud et froid. D’apres ses dires, je sais qu’il ne s’interesse pas à moi. Il m’a adresse un mail pour me dire de garder mes distances. Pensez vous que j’en ai fini avec lui. Merci de votre retour

  3. Bonjour,

    J’ai moi aussi un PN pour père et il m’en a fais faire des ascenseurs d émotions.

    Mais quand j’ai commencé à entendre parler des profil PN j’ai comme à accepté qu’il était comme sa (comme un trait de caractère pour un timide, etc..)

    Et des qu’il me cherchait pour jouer avec le chaud et le froid , j’ai tout simplement arrêté de réagir et avec le temps de même sourire face à lui en lui disant calmement « sa c’est TON opinion moi j’ai la mienne, chacun est différent »et je continuais la conversation sur autre choses d’un ton très calme et en utilisant toujours des mots positif comme « merveilleuX, excellent, etc. » .

    Depuis tout sa je ne suis plus jamais sorti de mes GONS (et dire qu’il excellait), il essaie encore de temps en temps mais au final sur 1 ans il essait 3 fois contre 12 fois par le passé.

    Mais il faud toujours rester vigilant car un moment de fatigue du au boulot ou une déprime saisonnière et HOPE il saute sur l’occasion.

    Mais grâce à sa je peux mAin tenant faire face à une chef PN et identifier dans les soirée les gens qui s’en rapproche.

    • Bonjour Line,
      Merci beaucoup pour ces conseils très pragmatiques qui me paraissent très pertinents, et effectivement efficaces. Car j’ai une tendance naturelle à adapter un comportement proche, dans d’autres situations : sembler être intouchable par les attaques de l’autre et rester positif pour faire avancer les choses dans la bonne direction.

    • Claire labelle

      bonjour, moi j.ai une mère PN le problème c.est qu.elle me dévalorise auprès de toute ma famille surtout dans mon dos. Comment je pourrais faire face à ces attaques ?

      • Bonjour,
        L’idéal serait de lui montrer que ceci n’a aucune emprise, et ne marche pas. Pas toujours facile à faire, je sais.

  4. je sais pas si je suis avec un PN ou avec un manipulateur (borderline?) (méchant/critiquant/dévolorisant avec des petiites phrases presque anodines – il casse les ambiances = ascenseur émotionnel avec lui c’est une relation hachée yoyo chaud-froid) – très séducteur bad boy, gère pas ses émotions, enfant au nivo des émotions, sympa puis frustration minuscule et là il fait des caprices, devient mutique malgré mes efforts et mes questions (il fait silence+bouderie+méchanceté et me casse) puis chantage, menace, larvées. il a 1 communication floue, il ne s’engage pas, profite des bons moments. il est addict aux jeux vidéos, alcool, joints, il est très sombre, pessimiste, dépressif, il avance pas dans sa vie il n’a pas de travail, dit qu’il cherche, mais il est comme un marginal paumé singulier … dragueur compulsif qui va pas au bout, juste pour épater cherche à me rendre jalouse et me dévaloriser (lui qui est sous les feux de la rampe = je suis très fort et très convoité tu vois) il a pas d’amis, il est complexé peu sûr de lui par moment (timide, fragile) aussi il est portugais et n’a pas de culture général, (il s’intéresse à rien que son monde de débauche et ses jeux, enfermé chez lui pendant de longues périodes) (c’est souvent, génial ou c’est nul) il s’y retouve avec moi, par un tempérament espiègle, charmant, mutin, sensuel.. il a du mal à s’attacher n’a jamais eu de relation stable ni en couple. il a 36 ans scorpion-chèvre, une enfance horrible mais voit pas de psy se soigne pas… MERCI DE VOS COMMENTAIRES j’en ai besoin..

    • Bonjour Lisa,
      Effectivement ces caractéristiques me font tout de suite penser à un pervers narcissique.
      Les PN en général ne se soignent pas, donc la solution dans la majorité des cas est de fuir (avant d’être parasité, ou trop parasité). Et dans de rares cas le faire fuir.
      Courage.

      • Pendant longtemps, j’ai essaye9 de cenrpomdre le fonctionnement de mon mari. Mon entourage me disait qu’il e9tait psychopathe mais je ne me rendais pas vraiment compte de ce que cela voulait dire ; il y avait de la jalousie, il me privait autant qu’il pouvait de tout contact avec l’exte9rieur, se montrait menae7ant mais de temps en tant j’avais droit aussi e0 mon rayon de soleil. En voyant votre de9finition sur le pervers narcissique, je me dis que e7a le repre9sente tout e0 fait. Quelle est la diffe9rence ?!

    • Il est claire que le PN le caractérise.
      Le faite d avoir eu une enfance horrible, se laisser aller ne pas avoir de travail,fumer boire pour oublier vous donne envi de rester pour l’aider lui le pauvre. ..

      Arrêter cela ne changera pas!! Fuyez pensée à vous et VOTRE vie.
      Si il reste comme cela c’est SON choix pas le votre.

      Je vous souhaite de vous reconstruire et tout le meilleur pour votre chemin de vie à vous.

      • Autre élément intéressant extrait des questionnaires que je fais remplir, dans la grande majorité les victimes ont le syndrome du saint Bernard ou de l’infirmière : aider ou soigner les autres. Moralité, les PN exploite cette dévotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 09-08-2016.