• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

La preuve sociale au service de la dictature de la beauté

Preuve socialeIci je fais un autre article sur la preuve sociale, cette fois-ci en parlant plus des effets néfastes lors de la course à la beauté (je ne serai pas exhaustif car hélas il existe trop de dérives).

 

 

Pourquoi cet article ?

Cet article me tient à cœur car je viens de finir la série « Nip / Tuck » que j’avais commencée quelques années en arrière, et je trouve cette série très bien pour faire réagir sur ces excès esthétiques (cette course, pas uniquement chirurgicale). Pour moi il s’agit d’une critique de cette course effrénée.

 

Voici les parôles du générique de Nip / Tuck

  • Make me beautiful…. (Rends moi beau / belle)
  • Make me…….. (Donne moi)
  • Perfect soul  (une âme parfaite)
  • Perfect mind  (un esprit parfait)
  • Perfect face  (un visage parfait)
  • A perfect life  (une vie parfaite)

 

Preuve sociale

 

série Nip / Tuck, c’est l’histoire de deux chirurgiens esthétiques qui sont associés pour fonder leur cabinet dès la fin de leurs études. On voit leurs clients, leur famille et les interactions qu’ils ont avec ces personnes hors du commun. Je trouve le côté psychologique des personnages très travaillé (parfois on voit leur côté sombre ressortir). On arrive aussi sur la durée à certains choix de scénario que je trouve aberrants, mais c’est mon opinion personnelle. Ceci n’empêche pas que j’aime beaucoup cette série.

 

Définition de la preuve sociale

La preuve sociale qu’est-ce que c’est ? Je vous renvoie à mon article « Preuve sociale (ou l’effet mouton de Panurge est de sortie) ». Je vous invite aussi à aller voir le besoin social de la pyramide de Maslow (voir le niveau numéro 3 expliqué dans mon article sur la théorie de Maslow).

 

Preuve sociale

 

Avertissement

J’anticipe les conclusions hâtives, j’apprécie ce qui est esthétique, voir beaucoup, ce qui explique pourquoi j’aime la photo. Mais je ne prône ni la laideur ni la course à la beauté (et encore moins aux dépens des personnes qui courent après cette beauté de mode qui est donc éphémère et changeante). Je mets juste dans cet article le doigt sur l’engrenage qui nous amène petit à petit à des excès qui parfois peuvent être burlesques (là pas de mal voulu), mais qui peuvent amener à des situations pathétiques au sens le plus complet du terme (parfois digne des tragédies grecques).

 

Maintenant parlons de ce que la preuve sociale nous fait faire (oui je m’inclue dedans, car il serait hypocrite de ma part de totalement nier, même si je travaille à m’en protéger).

Commençons doucement, par un point au croisement entre une nécessité de pérennité, et une volonté d’esthétique : l’orthodontie. Je dis que ceci est au croisement, car certaines personnes en ont besoin sinon les dents vont se déchausser et tomber prématurément (je parle en terme d’années, voire dizaines d’année ici et pas quelques semaines, pas de panique à bord), donc ici c’est une nécessité. Ensuite nous avons aussi le côté esthétique, il est vrai qu’il est beaucoup plus joli de voir une personne avec toutes ses dents, qui plus sont bien droites (ou l’étant dans les grandes lignes), que quelqu’un qui donne l’impression d’avoir des dents tels les blés qui suivent le sens du vent (je n’ai rien contre ces personnes, je prends juste une image parlante 🙂 ). Les personnes y sont sensibles car ils associent des dents en bonne état et bien rangées en rang, à une bonne hygiène buccodentaire, et par extension une bonne hygiène globale de la personne. Alors qu’une personne qui aura une ou deux dents de travers peut très bien avoir une très bonne hygiène buccale ou globale. Bref attention à l’amalgame inconscient.

Mon but était de prendre un exemple dont nous sommes plusieurs à avoir connu, car oui je suis aussi passé par là.

 

Preuve sociale

 

Si l’on veut monter d’un cran on peut parler de dermatologie pour les problèmes de peau : acné, verrues, grains de beauté, etc. Je ne m’y attarde pas plus, passons à la suite.

 

Montons de plusieurs crans et parlons de la chirurgie esthétique.

La chirurgie esthétique a deux fonctions : un côté réparateur et un côté purement d’amélioration esthétique (ce dernier point est parfois très subjectif).

Le côté réparateur est justifié pour réparer des accidents, des opérations (par exemple retrait de tumeur et pas mal de chaire autour au passage), des malformations congénitales superficielles, etc.

 

Le côté amélioration esthétique (parmis ce que l’on peut voir dans la série Nip Tuck) :

  • Retrait de tatouage
  • Réduire la taille du nez
  • Modification de la forme du visage
  • Augmenter la taille de la poitrine
  • Liposuccion
  • Lifting
  • Implants fessiers
  • Implants de mollets
  • Injection de botox
  • Etc.

 

Preuve sociale

 

 

Au Japon, certains sont friands de se faire occidentaliser les yeux, en les faisant devenir moins bridés.

 

 

Ces interventions ont souvent le but de combler un manque, un vide afin de gonfler son estime de soi et aussi pour plus ressembler aux acteurs de cinéma ou aux gravures de mode. Ok vous voulez essayer, mais j’ai un secret pour vous qu’ils se gardent bien de vous dire. C’est impossible à moins d’avoir comme eux : un chirurgien, un coach personnel sportif, un nutritionniste, une maquilleuse professionnelle, toujours l’éclairage qui vous flatte, etc. Est-ce injuste ? Absolument ! Il faut donc apprendre à être soi-même et l’assumer pour ne pas rechercher l’approbation des autres dans toutes ses actions. Je m’égare 🙂

 

preuve sociale

 

Pour reprendre, c’est un aspect néfaste du marketing (et de la société telle que mise en place aujourd’hui).

Voici de manière simplifiée ce qui se passe en plusieurs temps :

  1. « Regardez comme ces personnes sont belles dans les magazines et les films »
  2. « Ces personnes doivent être vos idoles, vos modèles »
  3. « Vous n’êtes pas aussi belles qu’elles, rendez-vous en compte ! »
  4. « Ok, j’ai un truc pour vous aider et pour vous faire sentir comme ces beautés, et voici les produits et pilules miracles (c’est partie pour la pub de maquillage, régimes, etc.) »
  5. « Ça ne marche pas, à ce moment-là pour y arriver achetez encore plus de ces produits miracles, au fait vous devriez essayer cette nouveauté »

 

Bref vous l’avez compris, c’est la spirale infernale qui continue encore et encore, et même qui empire avec le temps. Mais parlons des éléments qui motivent cette spirale

 

Quelles sont les motivations de suivre ce modèle de beauté ?

  • Vouloir plaire
  • Vouloir être beau / belle (car oui les hommes commencent aussi à s’y faire prendre)
  • Vouloir correspondre aux critères de beauté
  • Pression sociale, si on ne se maquille pas, on ne se coiffe pas ou ne prend pas soin de soi on est exclu (chez les femmes ceci peut se produire rapidement).

 

preuve sociale

 

Je connais une personne à qui il est arrivé la chose suivante : Habituellement pas super bien évaluée dans son travail par ses supérieures, lors d’une inspection d’évaluation, elle a été félicitée pour son amélioration professionnelle et pour sa transformation physique. C’est gentil, mais la seule chose qu’elle a faite c’est d’aller chez le coiffeur avant l’inspection pour un peu plus rentrer dans le moule … Je vous laisse constater la superficialité de son évaluation.

 

 

Quels sont les effets négatifs de ce conditionnement que nous subissons ?

  • Sensation de rejet
  • Perte de sa confiance en soi
  • Déprime
  • Anorexie
  • Suicide (dans les pires des cas)

 

preuve sociale

 

Epilogue

Je voulais réagir sur cette spirale infernale qui nous fait croire que nous voulons certaines choses et lorsque nous courrons après (la perfection physique), nous ne sommes pas satisfaits, donc on court encore plus vite. Et au bout d’un moment on s’essouffle (physiquement ou mentalement). Et je citais la série Nip / Tuck (qui m’a donné envie de réagir) car je trouve que justement c’est une critique de la société de consommation de la beauté physique, de par les excès et les conséquences dramatiques qui sont montrés.

 

 

Pour en savoir plus sur la série Nip/Tuck et les deux chirurgiens esthétiques qui en sont les héros.

Nip tuck / Preuve sociale

 

 

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Notez que le plus puissant secret de beauté des personnalités est photoshop. Même les plus beaux ne sont pas au niveau de leur image sur l’écran. Souvent, ils en sont même très loin!
    En matière de motivation pour le changement il me semble que toutes les autres ne sont sous-tendues que par trois grandes :
    – une laideur qui changent les relations avec les autres (malformation, maladie, accident); le strabisme et le bec de lièvre sont probablement les plus courants, et la chirurgie me semble alors généralement justifiée, surtout que relativement bénigne.
    – La pression sociale, qu’une une bonne estime de et confiance en soi devrait suffire à la contrer, voire à changer la tendance autour de soi.
    – le manque d’estime de soi. Dans les cas extrêmes, mais aussi malheureusement courants, des personnes au physique correct, voire beau, peuvent en arriver à se trouver laids, et souvent, se focalisent sur un détail insignifiant de leur anatomie. Ces derniers ont plus besoin d’un soutien psychologique que d’un chirurgien, et trouveront toujours quelque chose qui ne leur convient pas.
    Ces choses deviendraient rare si notre société mettait chaque individu en valeur au lieu de présenter des modèles comme un résultat à atteindre absolument, une injonction difficile à ignorer pour beaucoup.
    Il y a des cas de non conformisme esthétique qui pèsent aussi sur la santé, comme dans le cas des dents, mais aussi notamment de l’obésité morbide, quoi qu’on devrait mettre à nouveau la psychologie en avant pour soigner cette dernière plutôt qu’un régime ou un autre. Un obèse, dans mon expérience, est une personne qui, dans un ou plusieurs milieux sociaux qui lui sont importants, n’a pas la place dont il a besoin ou qu’il veut absolument ou encore se refuse à accepter d’être déjà à cette place. Ma théorie est que le corps essaie de compenser en prenant physiquement de la place. Ce qui explique comment certains arrivent soudainement à perdre un poids impressionnant en peu de temps. C’est le règlement de leur problématique psychologique, et pas un quelconque régime, qui en est en fait la cause, même si la qualité de l’alimentation peut en magnifier les effets.
    Un petit mot sur l’acné, aussi : n’empoisonnez plus vos enfants pour les en débarrasser! La cause classique de l’acné est simplement que l’enfant qui change et se voit changer ne se reconnait plus vraiment, ce qui peut lui peser. L’inconscient interprète alors cela comme une blessure à soigner dans le visage, ce qui cause des inflammations, qui cause à son tour des rougeurs et autres boutons. L’acné peut ensuite s’auto-entretenir par le même raisonnement, et cela pendant parfois très longtemps. À ce qu’il semble, priver l’enfant de tout moyen de voir son visage pendant trois semaines suffit à arrêter le cycle infernal, par exemple à l’occasion de vacances loin de la maison. Plus facile à dire qu’à faire dans cette ère de téléphones portables, mais surement meilleur que de démonter son capital peau à coup de molécules ultra agressives et dangereuses. Les hormones sont innocentes, elles ne font que ce qu’on leur demande de faire! Je n’ai pas personnellement testé l’efficacité de cette méthode trouvée par le docteur Erickson, celui de l’hypnose, mais je pense que ça vaut la peine d’essayer avant de passer au traitement lourd.

    • Des raisons potentielles intéressantes pour l’acné et l’obésité. Souvent éviter le chimique est bon (pour ne mas dire tout le temps). Mais oui le psychologique est souvent la victime de la pression sociale et les symptômes se voient physiquement. Cuba lors de sa toute fraiche ouverture sur le monde était moins sujet à tout cela, car moins (voire pas) martelée par les publicités dont photoshop est un outil ultime. Avant d’autres techniques existaient, mais Photoshop les détrône concernant les photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 05-06-2015.