• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

La pyramide de Maslow et génération Y

pyramide de Maslow et génération Y15 jours en arrière je faisais un article sur la pyramide de Maslow en entreprise (voir ici l’article). Un peu avant je faisais un autre sur la génération Y (voir ici), et maintenant faisons le croisement entre les deux : la pyramide de Maslow et génération Y.

C’est un sujet important car la génération Y est différente de ses ainés du point de vue des attentes, je connais bien le sujet car je fais moi-même partie de cette génération Y et de par mon expérience en entreprise dans des postes d’organisation (j’étais donc en contact à chaque fois avec plusieurs dizaines de personnes).

pyramide de maslow et génération Y

Passons en revue les besoins de la pyramide de Maslow, mais faisons la version génération Y.

 

 

Besoins physiologiques primaires (niveau 1 de la pyramide de Maslow pour la génération Y)

  • Est-ce que l’on voit la lumière du jour de notre place ?
  • Comment est la nourriture du midi ?
  • A-t-on des fontaines à eau ?
  • Est-ce qu’une machine à café est mise à disposition ?
  • Est-ce que les locaux sont propres ?

C’est la fin des conditions à la dure, comme on pouvait voir avant au fin fond d’un Algeco spartiate surchauffé en été et glacial en hiver. Certains diront même que la génération Y est exigeante, peut-être bien, mais c’est ainsi qu’ils sont 🙂

 

 

Besoins de protection et de sécurité (niveau 2 de la pyramide de Maslow pour la génération Y)

  • Eviter le management par la peur (fait ceci ou tu n’auras pas ton poste ou ton CDI), si vous faites cela vous risquez de vous retrouver bouche bée quand ce sera l’employé lui-même qui partira car les conditions ne lui conviennent pas
  • Il faut avoir un dialogue pour justement déceler rapidement les frustrations potentielles et donc les risques que l’employé ne s’en aille
  • La liberté d’expression est très importante pour eux, ceci n’est pas à prendre à la légère car ils vont beaucoup s’exprimer, vous êtes à présent prévenus
  • Les règles définies doivent être expliquées (le pourquoi du comment, d’où le nom génération Y, « why » comme disent nos amis anglophones) et surtout doivent être respectées par tous (le patron inclus, il doit même montrer l’exemple)
  • Les objectifs doivent être clairement exposés quitte à ce qu’ils soient conformes au modèle SMART (Simple Mesurable Atteignable Réaliste et défini de manière Temporelle)
  • Une certaine justice et égalité entre les employés (car gare aux injustices qui déclencheraient des réactions épidermiques)

 

pyramide de Maslow et génération Y

 

Besoins sociaux (appartenance) (niveau 3 de la pyramide de Maslow pour la génération Y)

  • L’employé de la génération Y, doit se sentir inclus dans un groupe de manière physique et / ou virtuelle (digital native oblige 😉 )
  • Faire des actions ou des projets participatifs
  • Faire des sondages ou faire remplir des questionnaires (mais attention il faudra communiquer sur les résultats rapidement et en tenir compte d’une manière ou d’une autre sinon l’effet inverse se produira)
  • Aujourd’hui le monde bouge plus qu’avant, donc finis les projets totalement isolés, des ponts existent entre les projets qui deviennent de plus en plus transverses
  • Nous communiquons de plus en plus et de plus en plus loin, donc il faut penser à faire des rencontres physiques ou des séminaires pour avoir en face à face son collègue d’une autre ville ou pays

 

Besoin de reconnaissance et d’estime de soi (niveau 4 de la pyramide de Maslow pour la génération Y)

  • Besoin qu’on lui fasse confiance et que l’on croit en la personne (ce qui permet de révéler les grands talents qui resteront silencieux et non décelés dans le cas contraire)
  • Besoin de feedback (des chefs, des managers, collègues de boulot, etc.) et de manière rapide (voire quasi immédiate) et pas dans 3 mois (ils vont vite, il faut donc aller vite aussi), et oui ils sont impatients
  • Le feedback doit porter aussi bien sur ce qui marche bien, que sur les points à améliorer
  • Avoir une attitude positive envers soi et les autres (et donc forcément les employés aussi)

 

Besoin d’autoréalisation et d’accomplissement (niveau 5 de la pyramide de Maslow pour la génération Y)

  • Besoin que les loisirs puissent être toujours présents et cohabiter avec le travail
  • Equilibre entre la vie privée et le travail, qui dans les faits se fusionnent un peu surtout au niveau des horaires (pour lesquels des horaires flexibles sont très appréciés), grâce aux nouvelles technologies permettant le télétravail (du genre j’ai mon cours de yoga dans 30 minutes, je finirai le dossier ce soir à la maison après avoir mangé)
  • Le but n’est plus d’avoir une carrière exemplaire (comme leurs parents), mais plutôt de trouver le bon équilibre entre travail, salaire et activités extra professionnelles
  • Libre cours à la créativité
  • Possibilité de se former (formation ou autoformation)
  • Possibilité de travailler sur d’autres champs d’expertise

Pour résumer leur objectif est un épanouissement personnel sur tous les tableaux

 

pyramide de Maslow et génération Y

 

 Epilogue

Pour ceux qui connaissent déjà, cette description se rapproche de ce qui se passe dans les sociétés de nouvelles technologies ou très créatives voire touchant le côté artistique. Pour les autres il vaut mieux commencer à en prendre compte, car la génération Y s’est la relève des employés et ce seront eux qui dirigeront les entreprises demain. Donc pas le choix, il faut vivre avec sa génération et cette génération Y et comprendre ces nouvelles attentes plutôt que les subir sans les comprendre.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis génération X, génération oubliée.
    Ce que je lis dans cet article me fait juste dire que je me reconnais dans cette génération Y, donc que mes besoins sont les mêmes. Je devrais en conclure que soit j’étais en avance sur ma génération en matière de vision du monde, soit ces notions de générations sont sommes toutes bidon.
    Je l’ai déjà écrit sur d’autres sites, la génération Y bénéfice largement du travail de fond fait par la génération X, de même que nous avons profité du travail des générations qui nous ont précédé. Alors j’ai un souhait. J’aimerai que la génération Y respecte et soit reconnaissante de la génération X, qu’elle s’applique à elle-même les exigences qu’elle attend de ceux qui l’ont précédé. La génération Y doit comprendre qu’avant elle, la génération X a essuyé les plâtres, comme l’ainé dans une fratrie. La génération X s’est tapé toutes les engueulades, a franchi le cap des nouvelles technologies après avoir acquis les bases de l’enseignement à l’ancienne, a vécu son émancipation sexuelle dans l’omniprésence du sida, a démarré en temps de crise juste à la fin des 30 glorieuses avec les salaires le plus misérables jamais vus pour commencer une carrière, avec la complète impossibilité de gravir les échelons…et à peine y arrive-t-elle que s’impose la génération Y avec ses exigences. Génération Y, ne nous confondez pas avec vos parents, nous sommes justes vos grands frères, ne nous poussez pas trop au cul parce que ça nous donne envie de vous filer des torgnoles. Nous vous aimons comme des grands frères, soyez patients comme le système nous a obligé à l’être, laissez-nous gentiment le temps de gravir les échelons de la pyramides de Maslow.

    • Bonjour,

      Je suis entièrement d’accord que ce qu’a une génération (X, Y, Z, avant ou après) c’est la génération précédente qui l’a bâti et qui le maintien beaucoup pour elle. Aujourd’hui une société basée que sur l’épanouissement personnel ne tiendrait pas, car les autres niveaux de Maslow sont nécessaires. Donc oui la génération Y oublie de faire part de gratitude, ou n’en a pas conscience (car considère peut-être trop comme acquis et même dû …).

      Pour ma part je suis au croisement entre la génération X et Y tant du point de vue date de naissance qu’éducation, façon de faire et culture. L’avantage est que je comprends les deux côtés et me permet de m’adapter rapidement, mais bon il y a aussi des inconvénients à trouver des personnes avec qui s’entendre de manière plus durable est profonde. Rien n’est blanc ou noir.

      Je mettrais un bémol sur le SIDA, car oui la prise de conscience a été faite « durant » la génération X, mais les personnes se sont endormies à ce sujet car elles considèrent à tort le problème traité. Tout comme au début cette maladie était considérée comme la maladie homosexuelle. Quand les hétérosexuels ont vu le nombre de cas grandir la perspective a changé. Aujourd’hui certaines pays comme Taiwan sont très touchés, et d’autres comme le Japon qui fait ou a fait l’autruche à ce sujet. Bref, tout cela pour dire que quand on s’endort trop le réveil sera violent.

      Merci de votre commentaire constructif et complémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 15-07-2015.