• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

Soumission aveugle à l’autorité (expérience de Milgram)

Expérience de MilgramLa soumission aveugle à l’autorité, fut le sujet de l’expérience de Milgram. Nous avons tous vu ou vécu cette soumission. Oui dans la vie de tous les jours, dès qu’une personne incarne l’autorité, en général nous nous plions à ce qui est demandé, comme au musée lorsqu’un employé nous demande de le suivre, quand notre chef nous demande de faire une tâche, quand le contrôleur de gare nous dit de monter dans le train, etc.

Ces lignes sont là en support à l’article « Point commun entre nazisme, racisme et misogynie : la manipulation de masse » (cliquez pour le lire). Passons à la suite.

 

Pour commencer parlons de l’expérience soumission aveugle à l’autorité, prouvée par l’expérience de Milgram

L’étude était annoncée aux sujets participant à l’expérience, comme étant une expérience pour étudier la mémoire humaine et notamment l’apprentissage par la punition. Deux sujets intervenaient, l’un devait se souvenir d’une liste d’éléments précédemment cités (c’est l’élève) et l’autre (l’enseignant) devait lui lire la liste de mots et le punir lors de mauvaises réponses. Le rôle de chacun était tiré au sort. Une petite démonstration d’un courant de 45V pour donner un avant-goût de ce qui va s’ensuivre, puis le tirage au sort s’opère. Chacun est placé dans une salle différente séparée d’une fine cloison. A chaque réponse fausse (mauvais souvenir) de l’élève ou à chaque absence de réponse, la personne devait appuyer sur un bouton qui administrait un choc électrique au sujet ayant oublié. Chaque choc électrique était de plus en plus fort, jusqu’à atteindre un niveau potentiellement mortel (450 V).

Vous vous dites, mais quelle horrible expérience. En réalité le sujet recevant les chocs électriques est un acteur, qui ne reçoit aucun courant, mais fait semblant de les recevoir (en criant, ou protestant après des chocs). Et oui le tirage au sort était truqué, mais pas le courant de 45V, histoire que ce soit plus crédible.

Durant l’expérience forcément l’acteur commet des erreurs (volontaires), et l’expérience se poursuit jusqu’à en arriver à utiliser une quantité de courant qui est potentiellement mortelle pour l’élève.

 

Expérience de Milgram

 

Comment faire pour que l’expérience se poursuive ?

A chaque demande d’arrêt de la part de l’enseignant, une personne avec une blouse présente dans la pièce lui disait qu’il ne serait pas tenu pour responsables des conséquences et enchaînait les phrases suivantes pour l’inciter à continuer :

  1. « Veuillez continuer s’il vous plaît. »
  2. « l’expérience exige que vous continuiez. »
  3. « Il est absolument indispensable que vous continuiez. »
  4. « Vous n’avez pas le choix, vous devez continuer. »

 

Expérience de Milgram

 

L’expérience s’arrêtait dans deux cas de figure

  1. Le premier, après avoir administré 3 chocs de 450V
  2. Si l’enseignant veut toujours arrêter après que la personne en blouse ait dit les 4 phrases

 

Les sujets s’exécutaient dans 65% des cas. Ce chiffre augmentait si d’autres personnes autour collaboraient. Mais c’est horrible vous allez me dire, mais le pire est que la probabilité augmentait juste avec les facteurs suivants : l’éloignement avec la victime, les ordres répétés de la personne incarnant l’autorité, la présence d’autres exécutants obéissants, etc.

 

Expérience de Milgram

 

Est-ce que ceci vous rappelle quelque chose ? Et oui Milgram a pensé à mener cette expérience des suites à ce qui a pu se passer sous le règne nazi où des  personnes ordinaires ont aidé le massacre massif qui s’est produit en se déchargeant du fait qu’ils ne faisaient que suivre les ordres.

 

 

 

Si l’on prend du recul sur l’expérience de Milgram

Je vais tout de suite vous arrêter dans votre élan, non cette soumission à l’autorité n’est pas toujours une mauvaise chose. La raison est simple, l’être humain est un animal social qui a l’habitude de s’intégrer à la hiérarchie.

 

Expérience de Milgram

 

Des dérives potentielles

Des dérives de ce concept (heureusement qui ne marche pas chez tout monde), oui vous savez, ces spots télé où l’on voit un médecin nous vanter les mérites d’un produit pseudo médical.  Du moins nous croyons qu’il est médecin car il porte une blouse blanche. Pourtant tous les médecins ne portent pas une blouse blanche, par exemple, aucun de mes médecins traitants ne portaient de blouse. Dans notre inconscient un médecin peut représenter l’autorité, de même que les personnes ayant un statut social supérieur au nôtre comme des ingénieurs, etc. J’ai déjà pu observer cela en réunion de copropriété.

 

Expérience de Milgram

 

Epilogue

Pour conclure, la soumission à l’autorité est un des fondements de notre société, car il empêche que les envies personnelles ne soient trop favorisées au détriment de la communauté. Ainsi nous obéissons aux forces de l’ordre, à nos patrons, etc. Et hélas il arrive aussi des dérives avec des personnes qui abusent de leur position de pouvoir, leur statut social, etc. C’est pour cela que des lois existent contre le harcèlement au travail, ou le harcèlement sexuel. C’est pour cela que l’expérience de Milgram a eu lieu, pour avertir les gens des dérives potentielles. Donc comme d’habitude je vous dirais d’être vigilants et qu’un homme averti (ou une femme 🙂 ) en vaut deux. Prenez de recul et méfiez-vous des abus de pouvoir ou de position, mais sans non plus devenir parano 😉

 

Pour rappel cet article est est là en support explicatif à un précédent :  « Point commun entre nazisme, racisme et misogynie : la manipulation de masse » (cliquez pour le lire).

Dites moi en commentaires des situations où vous avez été confrontés à la soumission à l’autorité et partagez sur les réseaux sociaux 😉

A bientôt,

 

Si vous avez aimé ce sujet, vous trouverez beaucoup d’autres expliqués de manière synthétique dans le livre ci-dessous.

3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories en psychologie

3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories en psychologie

 

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 01-11-2015.