• Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

Le triangle de Karpman

triangle de KarpmanAvez-vous déjà vu des personnes se poser en victimes pour se dérober de leurs responsabilités ? Oui ? Alors lisez la suite sur le triangle de Karpman.

Stephen Karpman, est un psychologue américain qui proposa sa théorie du triangle dramatique en 1968, c’est une sorte de cercle vicieux qui se met en place.

Qui dit triangle (3), nous avons alors 3 rôles, chaque rôle apporte à celui qui endosse ce rôle un avantage ou un intérêt. Pour que cet avantage soit présent, il a besoin des deux autres rôles en face de lui.

 

Les différents rôles du triangle de Karpman

Bourreau ou persécuteur du triangle

« Tu ne veux pas manger le bon plan que maman a fait, elle y a passé du temps et ça l’a fatiguée », « Tu devrais, faite ceci ou cela », « Ça se passerait mieux sans toi, va t en ».

Le persécuteur se met en colère, reproche, fait des critiques non constructives, humilie, manipule pour obtenir ce qu’il veut, fait du chantage émotionnel, donne des ordres, considère la victime comme inférieure, etc.

=> Ses bénéfices : il libère ses pulsions et son agression sur quelqu’un

NB : certains disent que le persécuteur n’est pas forcément une personne physique, mais peut aussi être une maladie, une situation, une addiction, l’état, etc.

 

 

Toujours le triangle de Karpman avec Sauveur

« Je dois aider les autres pour me sentir mieux », « J’aide des personnes (qui ne m’ont pas demandé d’aide) ». Envoie le message aux autres : « tu es un incapable, laisse-moi faire ». Il étouffe l’autre, rend l’autre assisté, considère la victime comme inférieure, ne l’aide pas totalement sinon on n’aurait plus du tout besoin de lui, etc.

=> Les avantages qu’il en retire : gonfle son égo du fait de porter au secours de quelqu’un, en plus son image sera bonne auprès des autres, car tout le monde aime superman qui sauve la belle en détresse.

 

triangle de Karpman

 

Victime dans le triangle de Karpman

Se plaint ou demande de l’aide à quelqu’un. Se focalise sur le problème, ne fait rien pour s’en sortir, se sert de cela pour attirer l’attention, ne cherche pas de solution mais ne fait que de se plaindre, parfois car n’a pas les ressources internes, se met en position inférieure, exprime le besoin de se faire materner, etc.

=> Ce que la victime recherche selon Karpman : attire l’attention et du monde à elle (la victime) et elle a une excuse pour ne pas prendre la responsabilité de la situation en se posant en victime (« c’est la faute du persécuteur et pas la mienne »), on peut donc profiter de la situation en n’allant pas au bout de son travail  (« vive la paresse »).

 

Prise d’un rôle

Quand quelqu’un se positionne dans un rôle, il incite d’une manière ou d’une l’autre personne à prendre un des rôles libre du triangle.

On prend un rôle, puis ce rôle s’amplifient au fil du jeu, car la situation prise, leur donne l’impression d’être confortable pour chacun d’entre eux.

« Je vois bien qu’untelle est méchante avec toi (donc elle est le bourreau et toi la victime), je vais t’aider à t’en sortir (et me voilà comme sauveur). » Il ne reste plus que chacun prenne bien son rôle, et la partie commence.

 

triangle de Karpman

 

Changer de rôle

Il arrive parfois que les rôles soient redistribués suite à un évènement majeur de la situation. Du coup, une nouvelle partie commence, et des changements de rôles s’opèrent.

Par exemple, quand on nous fait des reproches (nous sommes la victime, et la personne est persécutrice), si on se rabaisse encore plus, parfois nous observons que nous sommes toujours la victime et que le bourreau devient un sauveur qui soudainement nous tend la main.

 

Limites de la théorie de Karpman

Déjà ceci n’est pas universel à toutes les situations, donc stoppe on arrête de chercher à absolument vouloir faire coller cette théorie à tout.

Le triangle ne s’applique pas aux situations d’urgence, ni les situations que l’on subit sans pouvoir influer la situation de par nos actions.

 

triangle de Karpman

 

Sortir du triangle

Pour la victime

accepter que l’on soit vulnérable et que l’on ait besoin des autres sans chercher à les manipuler, les contrôler. Prendre de la confiance en soi, poser des limites, s’affirmer.

 

Pour le persécuteur

Ne pas (ou du moins plus) chercher à dominer les autres, ne pas se sentir coupable de ses forces. Ne plus autant imposer, mais plus proposer de prendre des décisions collectives.

 

Pour le sauveur

Savoir écouter les réels besoins des autres et pas à tout prix vouloir aider les autres pour se sauver soi-même, ou s’oublier dans l’aide que l’on apporte aux autres. Proposer son aide, sans l’imposer.

Avant d’aller aider quelqu’un, 3 questions à se poser :

  • Est-ce que la personne m’a demandé de l’aider ?
  • Est-ce que j’ai réellement envie d’aider cette personne ?
  • Ai-je les compétences pour l’aider ?

 

triangle de Karpman

 

Epilogue

En résumé, il faut se center ou recentrer sur ses besoins, éviter les situations floues et malsaines, essayer de les résoudre seul ou avec l’aide des autres, mais sans créer de dépendance aux autres, et surtout ne pas se retrouver enfermé dans un rôle, nous sommes qui nous sommes et nous ne sommes pas un rôle que l’on nous donne ou que l’on nous fait prendre.

 

Dites-moi en commentaire si vous vous reconnaissez vous ou vos proches dans ces rôles.

A bientôt et  partagez sur les réseaux sociaux.

Share Button
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pour mieux comprendre les différences hommes / femmes, et mieux communiquer et vivre ensemble

    En prime vous recevrez le guide gratuit "10 différences entre Hommes et Femmes". Inscrivez-vous ci-dessus. Je hais les spams : votre email ne sera jamais cédé, ni revendu.

    Dernière mise à jour faite le 10-04-2016.